AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 even the best fall down sometimes • noah d. ersley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message

Invité Invité



MessageSujet: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 19:16


Noah Liam Dùstin ; Ersley ♥








EVERY STORY MUST BE WRITTEN









Music Playlist at MixPod.com

• 1 305 736 d'habitants. Demain, nous serons 1 305 737.
Un matin d'été. Il était très tôt. Assez tôt pour que les oiseaux soient toujours endormis. Assez tôt pour que les plus grands boulevards de San Diego soit presque déserts. L'hôpital était vide. À vrai dire, le département des accouchement l'était. Étais-je donc le seul petit être à se pointer le bout du nez à cette heure, un vingt-deux juin, il y a de cela vingt-trois ans ? Il faut croire. J'étais encore qu'un simple petit fœtus et, me disait-on, je déplaçais déjà énormément d'air. Neuf mois à gigoter dans un liquide chaud et d'êtres aux petits soins par maman, j'étais enfin prêt à sortir.


      ▬ Allez-y, poussez, encore une poussée Mlle. Ersley !
      ▬ Arrrrrgh ! Mais c'est ce que je fais depuis des heures !
      ▬ Allez ma chérie, elle est presque là.


    « Il faut croire que j'étais trop occupée pour avoir compris le elle . »

      ▬ Oh ! On voit sa tête ! Allez-y, encore une poussée !
      ▬ Vous l'avez déjà dit celle-là Docteur. Arrrrgh !


    « Voilà. J'étais né. Je suis là, je suis là ! Je pleurs, oh que oui. Mais ça dure pas. J'suis un ange. Mais ? Pourquoi il me prend celui-là ? Il m'enroule dans quoi ? Oh, il fait chaud ici. C'est une couverture ? Allez cheval. Amènes-moi à ma maman ! »

      ▬ Tenez Mlle. C'est une jolie.... GARÇON ?
      ▬ Un garçon ?


    « Eh ouais! Quoi ? Vous êtes pas content ? Alors désolé, mais ça ne se retourne pas, ce genre de marchandise. Va falleoir faire avec. »


Faut croire que mes parents n'étaient pas au courant. À vrai dire, au fil du temps, ils ont apprécié le fait d'avoir un garçon. Je suis né dans une famille, non pas des plus millionnaires, mais avec de bons comptes en banque. J'ai été assez gâté, mais jusqu'à un certain point. Mes parents me mettaient des restrictions et me disaient: « Ce n'est pas parce que tu es plus riche que les autres que tu seras prévilégié. » J'ai apprécié leur façon de faire. J'ai hérité de leur façon d'agir et de leur manière de penser, sans avoir l'air d'un gosse de riche prétencieux.


• Un deux trois quatre, Noah à quatre pattes !

Je commencais à peine à être capable de marcher sur mes deux pieds, de me servir de mes mains et à faire des phrases complètes, que je réussissais déjà à charmer tout les plus grands que moi. Ce qui n'était d'ailleurs pas très difficile; étant très petit et super craquant. J'étais plutôt habile pour mon jeune âge, mes parents m'ont affirmé que mon développement physique et intellectuel était avancé de quelques mois. Génial ? Je paie le prix d'un enfant au cinéma. Normalement, ça aurait été gratuit.
Mes parents ont déjà tenter d'avoir un deuxième enfant, échec. Maman fit une fausse couche et perdit l'enfant qu'elle portait depuis trois mois. Papa et Maman furent alors très triste. Petit Noah aussi. J'aurais bien voulu une petite sœur, ou un petit frère. J'aurais pu bien m'amuser avec elle, ou lui. Et y'a un truc que je me rapellerai toujours. C'était quelques jours suivant l'incident. Le soir, lorsqu'elle était seule, dans son lit, Maman pleurait. Je me glissais dans sous la couette et la serrais très fort dans mes bras. Elle me flattait le dos en me remerciant d'être le petit bonhomme qui mettait du bonheur dans sa vie. Puis à cinq ans, les Ersley acceuilla durant quelques jours, une cousine éloignée. Tante Doris. Vous voyez le genre de tante qui sent le parfum passé-date, qui vide le garde-manger et qui repart après avoir sacager la maison ? C'est elle. En plus, à cette époque, j'avais dû dormir sur un petit matelas, Tante Doris occupait mon lit. Et elle ronfait. Énormément. Alors à ce jour, je me suis promis de ne jamais ronfler. J'y suis arrivé.
À l'école, j'avais pas mal d'amis. J'aimais bien aller à la maternelle. J'y avais appris à compter, à chanter l'alphabet au complet, ainsi que pleins d'autres trucs. Durant les récréations, je m'amusais avec quelques copains dans la cour; on jouait au ballon. C'était génial. J'y ai même découvert une force en sports. De là mon côté sportif et déterminé.


• Hormones; vivre avec ou c'est en supplément ?

Puis vient la période de l'adolescence. Celle que tout les nostalgiques âgés désireraient vivre et revivre. Cette étape de la vie où nous avons l'impression que tout est possible, à nos yeux. Cette étape où l'on se croit libre et prisionnier de la vie. En entrant dans l'adolecsence, j'avais comme but de me dépêcher à terminer l'école, en profiter un peu, bien sûr, et de pouvoir être enfin adulte, libre, gagner ma vie comme je le sens. Bien sûr, mes parents étaient derrière moi pour me supporter, m'encourager et m'aider ― en payant mes besoin, évidemment. Et comme tout bon adolescent, mon corps changeait. J'avais par ci par là des boost d'hormones. Mon caractère de petit fils parfait changea. Je m'intéressais d'avantage aux filles. J'ai eu mon premier vrai amour avec une brune, elle s'apellea Candice. Elle me ressemblait énormément. Candice était sportive, studieuse et assez dynamique ― tel je l'aurai été, être né du sexe oposé. J'ai eu quelques conquêtes durant les trois premières années de mon adolescence. Je fréquentais de plus en plus les partys, les fêtes en toutes sortes, en modérant l'alcool. Ce n'était pas mon fort, à mes débuts. Et puis il y a eu le coup de la suspension. Des élèves du lycée avaient organisée une petite fête à la piscine de l'école, un vendredi soir. Et ils avaient été dénoncés. Qui croyez-vous qui était présent, et suspecté ? Noah, bien sûr. Une dizaine d'élèves furent renvoyés pour trois semaines complètes. Mes parents étaient très en colère, et me privèrent de toute distraction ― téléphone cellulaire, mon portable et l'accès à internet retiré, toutes sorties, enfin bref vous voyez le genre. Moi, ça m'avait amusé. À mon retour à l'école, les dix jeunes dispensés de cours se retrouvèrent et nous formiâmes une nouvelle clique. J'étais rendu assez indépendant. C'est à ce moment que je commençai à apprécier l'alcool et ses pareils. Autre les fêtes, les coups bas et ce genre de truc - l'école en gros -, ma vie allait de mieux en mieux. Je rencontrai une fille. Nous avions dix-sept ans. Une jolie brune avec qui je m'entendais bien, qui fut vite acceptée dans notre groupe. Midnight Hàzel Woods ( featuring Jessica Stroup ) fut la première fille avec qui j'eut une vraie relation. Ma première fois fut aussi avec elle. Nous vivions le parfait bonheur. Jusqu'à ce qu'unne certaine soirée, elle me texta sur mon portable, qu'elle devait me voir en urgence. Je m'étais alors précipiter chez elle, où elle m'annonça qu'elle était enceinte. J'avais dix-huit ans, elle était âgée d'un an de moins. Je ne me voyais pas du tout papa à cet âge, j'avais des ambitions dans la vie, je ne pouvais pas me consacré à un enfant. Comme pour Mid', il était clair qu'elle ne se ferait pas avorté, dans les jours suivants, je planifiai mon coup. Je voulais me sauver, la laisser seule. Il faut dire que depus quelques semaines, j'avais tenté la consommation ― de drogue. J'en étais un peu dépendant, mais pas drogué. Elle n'était la bienvenue que dans les fêtes. À la suite de cette nouvelle, un soir, assez tard, j'invitai deux ou trois copains, et nous nous étions saoulé à mort, en plus d'être gelé - drogué - à un tel point que je ne peut le décrire.

• Baby, listen me, please.
Les jours qui suivèrent furent extrêment difficiles. Je m'en voulais tellement d'avoir laisser tomber Midnight et d'être partit à Los Angeles. Je n'y restai que trois jours, et revint à San Diego. Elle ne voulait plus jamais entendre parler de moi. C'était comprenable. Je lui avais donc écrit une lettre longue de trois feuilles mobiles ― recto-verso. À l'aide de mon crayon, je lui rappelai tout nos beaux moments ensemble, notre rencontre, nos regards qui avaient fusionnés, et notre cœur qui en avait fait de même. Je lui expliquai que j'avais été en tord, que je m'en voulais énormément et que, la connaissant, elle ferait une superbe maman. Elle élèverait notre enfant du mieux qu'elle pourrait, et ce, même si elle ne désirait pas que le père de son enfant fasse partie de sa vie. Mid' recommenca à me parler quelques jours plus tard. Et nous en sommes arriver là. Notre petite Noèhlya Lyxie Ersley-Woods ( featuring Connie Talbot ) nâquit. J'avais dix-neuf ans, et j'étais le jeune homme le plus heureux sur Terre, c'était certain. Nous vivions le parfait bonheur, jusqu'à ce que les parents de ma petite amie refassent surface, et débarquent chez nous, un beau lundi matin. Ils n'étaient pas du tout d'accord que leur fille laisse tomber ses études pour consacrer son temps à son enfant. Eux qui avaient tout fait pour lui procurer une bourse d'étude. Le lendemain, nous préparions nos valises, et nous sommes partis. Nous avons quitter San Diego, la ville où, l'un comme l'autre, avions grandit, pour Spring Hill, en Floride. Là-bas, c'était un lieu sûr. C'est comme celà que nous sommes débarqués ici, moi et Midnight.











Dernière édition par Noah D. Ersley le Ven 28 Aoû - 19:18, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 19:21


IT IS MY CHARACTER

Disons qu'en me décrivant, je dirais que je suis un jeune homme sociable et de bonne compagnie. J'aime profiter de la vie, et je profite de celle que j'ai, car elle est fabuleuse. J'aime être auprès de ma petite famille, je me crois un bon père et un bon amoureux. Je suis quelqu'un de vraiment persévérant et déterminé. Je ferais tout pour réaliser un but que j'ai en tête. Je me définirais aussi en tant que personne extravertie et impulsive. Je peux faire n'importe quoi sur un coup de tête, et surtout, je dis tout ce que je pense. Je suis quelqu'un d'assez dynamique qui adore le sport. Il n'y a pas un moment où je ne bouge pas, n'a pas idée de quelque chose à faire ― etc. Je suis une personne avec un bon sens de l'humour, qui aime s'amuser et apprendre de nouvelles choses. J'adore la cuisine, et je me fais un plaisir de cuisiner pour ma petite famille.



THEY'RE A PART OF MY LIFE

Étant débarqué à Spring Hill il y a de celà près de cinq ans, comparativement à ceux qui sont nés ici, je n'ai pas réellement beaucoup d'amis. Beucoups de connaissances, de voisins, certes. Mais nos relations s'arrêtent souvent là. Autrement, je vis avec Midnight, ma petite amie qui est aussi la mère de mon enfant, et Noèhlya, ma petite fille en question. Nous avons fuit les parents de Mid il y a cinq ans, et nous retournons parfois voir de ma famille, à San Diego, mais seulement de courts instants. Ce serait trop risqué.



BEHIND THE COMPUTER
        ► Avatar = Matt Lanter ♥️
        ► Prénom = Catherine, freeze ©️
        ► Niveau de rôle play = 17/20 › minimum 20 lignes par post.
        ► Exemple de rôle play =

        Spoiler:
         

        ► Où avez-vous connu le forum = heu partenariat
        ► Commentaires sur le forum = contexte super intéressant, design sublime ♥️
        ► Code = CODE CORRECTE BY TTOF


Dernière édition par Noah D. Ersley le Ven 28 Aoû - 19:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I AM THE KING
- G r a n d & p u i s s a n t
The town of secrets

Messages : 315
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 25


IDENTITY CARD
ÂGE: 153 ans
LOGEMENT: Spring Hill
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 19:56

    Bienvenue Catherine,

    Merci, de ton inscription. Comme je te l'es dit dans la partie des invités, le rôle de Leighton Meester est un poste vacant (Audrey Cooper) mais à ce moment là tu peut trés bien avoir un lien avec elle au file du rôle play et ton amie peut toujours la prendre. En tout cas bonne continuation pour ta fiche et le code est correcte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité Invité



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 20:33

    Bonjour 8D
    D'accord, aucun problème. Je vais utiliser une autre star. C'est qu'en regardant dans le botins des avatars, Leighton n'y était pas, alors j'ai songé à elle ♥️ Je vérifierai alors pour une célébrité féminine, et comme mon personnage a un enfant, je prendrai Connie Talbot. Je termine ma fiche de sitôt ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 20:42

Bon, la tentation étant trop forte...

CATHOUUUUUU !!!!
*court partout et reprend son sérieux*
bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 20:45

Aleeeeeexe <3
* cours, saute, cris, chante, rigole d'elle-même, se plante et se relève, se cache et sourit timidement *
Merci 8D

free hugs
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 23:25

DP =l

Fiche terminée.

C'est ma première fiche aussi longue et aussi belle que j'aie écrite en une journée, à vie. Je considère donc celà comme preuve à laquelle j'ai l'intention de rester sur le forum pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I AM THE KING
- G r a n d & p u i s s a n t
The town of secrets

Messages : 315
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 25


IDENTITY CARD
ÂGE: 153 ans
LOGEMENT: Spring Hill
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Mer 26 Aoû - 23:52

    Tu me flatte rougie

    Sinon, il faut que tu m'envoie ton secret par message priver ; que dans ta présentation tu remplaces les "Z" et "X" - je crois - par des vrais prénoms et puis bien entendu que tu mette un exemple de rôle play au bon endroit. Fais cela et ensuite tu seras valider. En passant trés belle présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité Invité



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Jeu 27 Aoû - 1:44

    Je te fais ça à l'instant ! ( Secret )
    PS: Où veux-tu que je mettes l'exemple de role play ? Il est là où c'est demandé, en spoiler.

    EDIT: Je mets les prénoms dans une vingtaine de minutes. 8D
Revenir en haut Aller en bas

Invité Invité



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Ven 28 Aoû - 19:20

DP -.-

Prénoms ajoutés. Fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I AM THE KING
- G r a n d & p u i s s a n t
The town of secrets

Messages : 315
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 25


IDENTITY CARD
ÂGE: 153 ans
LOGEMENT: Spring Hill
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   Ven 28 Aoû - 19:27

    Tu es valider ! Amuse toi bien parmis nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: even the best fall down sometimes • noah d. ersley   

Revenir en haut Aller en bas
 

even the best fall down sometimes • noah d. ersley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE TOWN OF SECRETS :: • TODAY ON THE SHOW • :: ▌« This is me. » :: Abandon -