AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Mike Aaron Ducker 'U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message

Mike Ducker

Messages : 1
Date d'inscription : 05/09/2009


MessageSujet: Mike Aaron Ducker 'U.C   Sam 5 Sep - 16:43

MIKE AARON ; DUCKER


EVERY STORY MUST BE WRITTEN
Tu dois écrire 20 lignes minimum, de ta naissance à nos jours, en décrivant ta famille, ta vie sociale, tes amis (d'enfance(s)), tes anecdotes marquantes, marrantes ou pas, tes décisions importantes, etc

8 Juin1985, Floride , Lilian Ducker, jeune beauté à la santé un peu trop fragile, met au monde, le premier de ses deux enfants. Le jeune Mike Ducker pousse son premier cri, sous son sourire doux et émerveillé. Il n'en est déjà rien du tout puissant, John Ducker, qui considère cette grossesse comme une erreur, sa femme n'aurait pas du s'infliger une telle contrainte alors qu'elle n'a guère une constitution solide. Le puissant industriel est tombé éperdument amoureux de cette jeune beauté, ou tout du moins était bien décidé à la ranger sur l'étagère de ces merveilleux trophées, cela n'a d'ailleurs pas été bien compliqué, les parents de la jeune femme, pas vraiment né dans la cuisse de Jupiter, voit en John Ducker, leur sauveur et accorde la main de leur fille, encore mineure au jeune industriel de dix ans, son aîné. Voilà comment, Lilian s'est retrouvé marié à un homme qu'elle n'aime pas, à l'âge tendre de 16 ans. Mais sa consolation est qu'elle parvient enfin à tomber enceinte, et qu'elle va pouvoir enfin avoir une personne à aimer inconditionnellement, ce qu'elle fait alors avec une patience et une tendresse extrême. Pourtant, elle n'a pas la force de s'opposer à John, quand ce dernier commence à avoir la main lourde sur leurs fils alors qu'il commence à peine à marcher. Alors quand elle tombe une deuxième fois, enceinte, elle a peur, peur pour l'enfant qui grandit en elle. Et dans un de ses tête à tête privilégié, elle fait promettre à son petit garçon d'à peine 3 ans, à l'époque de bien veillé sur sa petite sœur, car Lilian, le sait à présent, ce sera une petite fille. Son portrait vivant physiquement, la jolie Lee Ann Ducker
John ne digérera pas non plus, cette deuxième grossesse, et une haine farouche s'empara alors de l'homme à l'encontre de ses deux enfants. Mais alors qu'il s'apprête à lever la main sur la petite Lee qui fait ses premiers pas, pour aller voir cette homme qu'on lui dit d'appeler Papa, Mike se met devant sa petite sœur et défit son père du regard, il a à peine 5 ans, mais comprend très bien le sourire cynique qui s'affiche alors sur les lèvres de son géniteur, ce sourire qui voulait dire qu'il avait compris quel serait le point faible de son fils, et que maintenant il pourrait le modeler à son effigie, et en faire un homme sans scrupule, apte à prendre sa relève et faire fructifier son empire le jour ou il fermerait les yeux.
Le quotidien des Ducker est rythmé entre John qui abreuve son aîné de coups, et les deux femmes de la famille, pleurant dans les bras l'une de l'autre, mais alors que Mike pensait que son malheur ne pouvait pas être pire, il reçoit une douloureuse leçon. Sa mère, cette femme qui pensait ses plaies, tout aussi bien physique que psychologique, meurt, sa faible constitution et une pneumonie foudroyante auront raison d'elle. Les deux enfants Ducker se retrouvent alors avec seulement l'autre sur qui compter. Leur père les accuse de la mort de cette femme, et alors qu'on pensait qu'il avait atteint le paroxysme de la cruauté et de la violence, sa rage décuple son imagination par cent, et Mike ne subit plus seulement les coups, mais aussi les brûlures et autres la création. Pourtant les séjours à l'hôpital, aurait du mettre la puce à l'oreille aux services sociaux, non ? Mike suppose que dans ce monde, l'argent achète tout même la conscience des gens, voilà pourquoi, on ne peut pas lui reprocher d'être devenu un être cynique n'ayant aucune confiance en l'être humain.
Son adolescence passe dans ces conditions devenu une routine qu'il endure sans se plaindre, ayant compris depuis longtemps que cela ne servait plus à rien. Tout ce qui l'importe, c'est de pouvoir aider sa petite sœur dans son quotidien et à l'aider à s'accomplir, même si il ne dit rien, enfin jamais avec des mots. Elle demeure sa fierté, et la personne dont il se sent le plus proche. Puis ses 18 ans se profile doucement, et pour Aaron , il a enfin l'impression qu'il pourra comprendre le mot liberté, mais que croyez vous ? Il a été pour la dernière fois de sa vie, naïf, apparemment pour lui tout cela relève de l'utopie. Son envie de partir et de quitter cet enfer est un rêve qui ne dure pas plus de quelques secondes, son père a tôt fait de lui remettre les pieds sur terre.
Le marché a été très claire, son père n'ignorait guère ses désirs d'indépendance, mais malheureusement pour lui, il connaissait aussi mieux que quiconque son plus grand point faible, son talon d'Achille, sa précieuse petite sœur. La discussion n'a pas été longue dans ce bureau, ou il avait reçu de nombreux coups de ceinturons entre autre. Soit il étudiait pour reprendre sa compagnie, soit il ne laissait pas sa petite sœur faire les études qu'elle voulait et l'obligeait à étudier l'économie. Il savait que sa petite sœur avait pour ambition de devenir une psychologue, et sachant qu'elle ferait sûrement de brillantes études, il renonce à ses désirs de liberté, de toute façon, il n'avait même pas d'idée précise de ce qu'il voulait étudier, lui, et accepte le marché de son père, un sourire satisfait, et une tape faussement amical dans le dos, surtout donner pour lui prouver qui est encore le patron et l'affaire était une fois de plus rudement mené par John Ducker, pas de doute à avoir, il a l'âme d'un homme d'affaires, et surtout son côté requin. Mais Aaron émet une condition, il ne veut pas que sa petite sœur soit au courant, John se montre clément et accepte le compromis avec le sourire, cela sent le traquenard à plein nez, mais Aaron n'a pas le choix, il sait que sa sœur refuserait qu'il se sacrifie pour lui. Aujourd'hui, suivant des cours qui ne l'intéresse pas vraiment, dans une branche qu'il exècre car elle ne fait que lui rappeler son père, et surtout des étudiants qui l'entoure et qui sont des John Ducker en puissance, c'est pour cela qu'il a tendance à se battre souvent, se laissant plus souvent guidé par ses émotions que par sa raison. Il vivotait , mais et heureux d'avoir enfin sa petite sœur prêt de lui, et surtout de la voir étudier ce qu'elle voulait et s'en sortir avec les éloges, il se rendait compte alors que le sacrifice en valait vraiment la peine.



IT IS MY CHARACTER
Décris ton caractère en 5 lignes minimum, et pas qu'avec des adjectifs, tu dois faire des phrases argumentées.


THEY'RE A PART OF MY LIFE
Ici, décris ton cercle social à Spring Hill, tes amis, ta famille ton amoureux ou amoureuse, etc ...


BEHIND THE COMPUTER
        ? Avatar =
        ? Prénom =
        ? Niveau de rôle play = /20
        ? Exemple de rôle play =
        ? Où avez-vous connu le forum =
        ? Commentaires sur le forum =
        ? Code =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I AM THE KING
- G r a n d & p u i s s a n t
The town of secrets

Messages : 315
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 25


IDENTITY CARD
ÂGE: 153 ans
LOGEMENT: Spring Hill
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Mike Aaron Ducker 'U.C   Ven 11 Sep - 21:31

    Bienvenue,

    Merci, de ton inscription. Bonne continuation pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mike Aaron Ducker 'U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE TOWN OF SECRETS :: • TODAY ON THE SHOW • :: ▌« This is me. » :: Under construction -